mercredi 25 février 2015

De la fenêtre de ma chambre, je vois...

  Dans le cadre du projet "Regards et Mémoires" de la commune d'Aussillon dans le Tarn, une phrase du poète autrichien, Riner Maria Rilke a été inscrite sur la façade d'un immeuble voué à la démolition. Avec les jeunes de la commune, nous avons réalisé des interviews et un petit montage autour de cette phrase qui en dit long...(Merci à Assia,Ihlan,Fétiah,Majda,Nina,Salim,Sylanure)
Ecouter
Durée : 6'28




Aucun commentaire: